La première université d’été de Spa-A a rencontré un franc succès !

Spa-A-blog-universite-ete-1921x1080

La première université d’été de Spa-A a rencontré un franc succès !

 

LA DECARBONATION DU SPA ET DES ETABLISSEMENTS WELLNESS

 

Le sujet était ambitieux et d’actualité, la destination n’était « pas gagnée » pour faire bouger tout le monde !

Force est d’admettre que ce premier Colloque Spa-A a remporté un franc succès.

 

 

Le Campus IBCBS by Régine Ferrère, qui nous a ouvert ses portes, était le cadre idéal pour ce qui semblait être notre première « université d’été ».

 

Nous remercions chaleureusement Régine Ferrère, hôtesse exceptionnelle qui a su anticiper toutes nos demandes, et qui a permis que cet événement se déroule de façon très fluide. En fin de journée, nos invités ont pu découvrir les coulisses de ce Campus des Métiers de la Beauté et du Bien-être exceptionnel et le cabinet des curiosités de Régine, avec une collection de flacons de parfums et objets d’art incroyables.

Quant à la boutique éphémère, c’est une magnifique adresse qui rivalise avec les concepts stores les plus connus. Elle incube les starts up de la Fabrique de la Beauté de Chartres Métropole depuis 2021. Végétalement Provence, Chacune et Demain Beauty ont pu y installer leurs produits que les Chartrains viendront découvrir dès la réouverture en septembre.

Plus de 90 participants

dont une trentaine d’intervenants, ont partagé expérience, innovation, recommandations tant lors du colloque que lors de la soirée blanche, pourtant « haute en couleurs ».

Le colloque en lui-même

De 14 h à 18 h 30, dans le Home Cinéma de l’IBCBS, l’ambiance était studieuse. Nous avons apprécié de rencontrer les enseignants et quelques étudiantes de l’IBCBS ( l’année scalaire s’était terminée la veille), qui ont vraiment de la chance de travailler dans un cadre si exceptionnel, disons-le.

 

Personnalité Spa-A en 2022, Sylvain Morin, Directeur du site Relais Thalasso Ile de Ré

notre « Key Note Speaker » a su donner le La, en compagnie d’Isabelle Charrier du magazine Sense of Wellness.

 

Ensuite, nous avons accueilli Barbara Pruvost et Pauline Raffaitin, Ecocert

toutes les deux membres de Spa-A qui ont dévoilé en avant-première, la nouvelle labellisation « Etablissement de bien-être durable » pour tous les établissements wellness (thalasso, coiffeur, instituts et spas). Elles ont présenté comment se déroule cette labellisation (audit sur site et étude documentaire), ainsi que les critères audités : gestion responsable des ressources naturelles, utilisation de produits (cosmétiques, détergents, capillaires) certifiés naturels, biologiques ou recyclés, pratiques respectueuses vis-à-vis du personnel de l’établissement, etc.

COFATECH est une entreprise familiale qui fabrique de l’échantillonnage de cosmétiques et parfumerie sur mesure.

C’est aussi un de nos membres bienfaiteurs, peu connu de vous, qui a mis en pratique une politique RSE innovante et qui a obtenu le label ECOVADIS GOLD 2022(sustainability rating). Jules Lourel et Angeline Socier, dignes représentants de cette nouvelle génération, ont partagé avec nous leur engagement et expliqué, de façon très opérationnelle, comment ils appliquaient une vraie politique RSE et comment cela avait mobilisé tout le personnel.

 

Comment rendre les espaces humides ludiques et éco-responsables ?

Comme le dit Anne-Fleur Spaeder : « Il y a bon espoir que le spa de demain soit à faible impact sur notre planète ». Reste à savoir comment nous le ferons !

 

 

Comment transformer un lieu comme les Grands Thermes de la Bourboule en retrouvant l’éclat d’antan et la fonctionnalité d’aujourd’hui ?

« Less is more », c’est un peu le mantra de Chafik dont le savoir-faire et l’élégance ont particulièrement séduit l’audience.

Alexandre Pierart nous a également fait rêver en montrant que l’expérience client pouvait être respectueuse de bonnes initiatives écologiques.

 

Eglantine Baudrillart et Christian Serbach, Néovix Néomist, ont fait la démonstration du parfum à l’eau responsable sans alcool.

Innovation incroyable qu’ils ont fait tester à chacun…  Il y avait quelque chose de magique, quand nos scientifiques ont expliqué comment ils travaillent au quotidien à la décarbonation de notre industrie, en mettant la science au service de notre bien-être et celui de la planète. S’appuyer sur son ADN pour se réinventer, innover et faire des contraintes un atout.

Jean-Eric Knecht (Ecole Elegance à Nice) a donné tous les conseils pour sensibiliser les élèves dans un  spa d’application.

La décarbonation, ce sont aussi les petits gestes, qu’il convient de faire adopter à nos jeunes dès la formation.

 

 

Nous avions demandé à Marjorie Perrimon, Expert Toxicologue et en charge des affaires réglementaires internationales mais également esthéticienne, de bien vouloir animer deux tables rondes, l’une sur les machines et l’autre sur les produits.

Chez Spa-A, Marjorie nous aidera à comprendre l’évolution du cadre législatif pour certains équipements (IPL, laser, cryoesthétique). Ce jour-là, elle a réveillé la salle en poussant un coup de gueule par rapport à la communication de certaines nouvelles start-up, qui vont au-delà du cadre réglementaire européen en clamant haut et fort leurs convictions comme une vérité établie. Il est hors de question de « tricher » avec le règlement cosmétique européen et encore moins de laisser croire que parce qu’un produit est naturel, alors, il est de facto sûr pour la santé et qu’au contraire, parce que les concurrents utilisent une formulation plus conventionnelle, alors il est dangereux pour la santé. Régine Ferrère a rappelé l’action menée par la FEBEA et la CNEP pour promouvoir l’application CLAIRE qui donne des informations sourcées sur les composants des cosmétiques accessibles à la fois pour le consommateur et pour l’esthéticienne conseillère de beauté .Tout produit cosmétique mis sur le marché européen a fait l’objet d’une évaluation de la sécurité. Il est sûr pour la santé humaine, sans exception, dans le cadre des connaissances actuelles. Décarboner un produit cosmétique, c’est réduire son empreinte carbone, la quantité de gaz à effet de serre émise tout au long de son cycle de vie, de sa production à son élimination qui passe par l’adoption de pratiques durables dans la chaîne d’approvisionnement, l’utilisation de matières premières  biosourcées en privilégiant autant que possible les circuits courts, les emballages biodégradables, la réduction de l’énergie utilisée de la fabrication à la mise sur le marché.

Parler décarbonation c’est oser aborder des sujets parfois très sensibles !

 

Hervé Duval, du Domaine de la Pommeraye, plébiscité lors du dernier audit Normandie Qualité Tourisme par rapport à son engagement RSE, fait partie de nos labellisés 2022.

Donner la parole à Hervé nous a permis de comprendre toutes les difficultés et les enjeux pour un exploitant de développer une approche green face à une administration parfois compliquée. Il était le dernier à prendre la parole, il l’a fait avec humour et humilité, et a donné à tous l’envie venir découvrir ce petit coin de paradis en Suisse Normande.

 

 

En résumé, un après-midi riche en échanges et qui a permis de faire connaissance pour certains, de se sensibiliser un peu plus à une approche RSE pour d’autres.

 

Il était temps de profiter du Jardin des Senteurs où les plantes à parfum de la pyramide olfactive vivante, exhalaient leurs senteurs à la nuit tombée. Magnifique buffet servi par une équipe aussi professionnelle que sympathique et partagé entre tous les participants, quelques élèves et les enseignants du Campus IBCBS by Régine Ferrère. Les photos témoignent de l’ambiance festive…

 

Quant à « Chartres en lumières », c’est vraiment un spectacle à découvrir. La soirée s’est finie très tard, et un groupe Spa-A tout en blanc, dans les rues de Chartres, cela attire les sourires.

 

 

Que les absents se réjouissent : on a demandé à Régine Ferrère de nous accueillir l’année prochaine début juillet, pour un second colloque et elle a accepté !

 

Un lien vers les présentations a été envoyé à tous les participants et est disponible sur simple demande pour nos membres.

Le bureau Spa-a a quelques idées de thématique pour le second colloque. Néanmoins, vos suggestions sont les bienvenues. N’hésitez pas à nous en faire part.

Le retour en images sur la journée : c’est ici

Retrouvez l’article présentant le colloque sur la décarbonations du Spa : c’est ici

Nous contacter : c’est ici

Mari_Paule Leblanc_Péru

Un parcours de plus de 35 ans à la direction internationale de produits cosmétiques et hôtellerie, dans le développement commercial et marketing. Shiseido, Yves Saint-Laurent, Dior, Thierry Mugler, Clarins, Pure Altitude et le groupe SIBUET ont marqué mon appétence pour le luxe et l'authenticité, en France comme à l'international. Executive Coach formé HEC, pour mettre l'humain au coeur des métiers. Désormais dans la transmission pour fédérer les équipes et passer le relais auprès de nos jeunes soucieux de rejoindre le monde du spa.

https://spa-a.org/wp-content/uploads/2020/11/Spa-A-logo-footer-145x101-2020.png
LA FÉDÉRATION
DES PROFESSIONELS
DU BIEN-ÊTRE

Inscrivez-vous à notre newsletter

[mailjet_subscribe widget_id=”39″]
https://spa-a.org/wp-content/uploads/2020/11/Spa-A-logo-footer-145x101-2020.png
LA FÉDÉRATION
DES PROFESSIONELS
DU BIEN-ÊTRE

Liens utiles

Nous joindre

Inscrivez-vous à notre newsletter

[mailjet_subscribe widget_id=”39″]

Login

Register

Show Password

Already have account?

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.